Dispositifs « gros volume »

Les dispositifs hautes pressions « gros volume » regroupent les équipements dont le volume d’échantillon étudié est supérieur au mm³. Ils sont généralement utilisés pour réaliser la synthèse de matériaux (nouveaux matériaux, matériaux géologiques) mais certains d’entre eux sont également adaptés pour coupler synthèse et caractérisation, par la mise en œuvre de mesures in situ sur grands instruments ou en laboratoire.

Ces dispositifs se répartissent selon quatre catégories :

En France, de nombreux laboratoires et plusieurs grands instruments possèdent ce type d’équipement, selon la répartition géographique indiquée ci-contre.

En région parisienne (IMPMC, IPG Jussieu, LLB-Saclay, LSPM-Villetaneuse, Synchrotron SOLEIL) : presses Paris-Edimbourg avec différents modules, multi-enclumes (module Walker), pistons-cylindres.

En province :

Grenoble (Institut Néel, ESRF, ILL) : presses Paris-Edimbourg, Conac, Belt X, Multi-enclumes (module hybride cubique/D-DIA)

Clermont-Ferrand (Lab. Magmas et Volcans) : pistons-cylindres, Multi-enclumes (module Split-Cylinder)

Lyon (plateforme PLECE, ILM et LGL) : presse Paris-Edimbourg, Belt de Hall

Bordeaux (ICMCB) : presses Belt X

Orléans (ISTO), Toulouse (IRAP-Planétologie), Nancy (), Nantes () : pistons-cylindres

Carte France dispositifs gros volumes